HARDOUIN Jules Michel Alexandre
- 1737
Société(s)
Membre 1720-1737, première classe 1728

Biographie :
Architecte.

Fils de Michel Hardouin et de Marie Hinart, protégé par son oncle, Jules Hardouin-Mansart, il fut pensionnaire à Rome, mais dut quitter inopinément la ville en 1706, recherché par la police pontificale à la suite d’une rixe dans une auberge.
Il épousa Anne-Françoise-Thérèse Delespine, devint contrôleur des Bâtiments, académicien en 1720, membre de la première classe en 1728.
Il édifia en 1720 le château d’Herbault en Orléanais pour Charles-Gaspard Dodun, personnage dont l’ascension sociale excita la verve des écrivains satiriques. En 1723, il décora pour le comte d’Évreux le grand salon de l’Élysée, dont les beaux trophées furent sculptés par Michel Lange.
En 1720, il remplace Armand-Claude Mollet comme architecte du comte d'Évreux au Palais de l'Élysée à Paris. Un arrêt du Conseil d'État du 6 septembre 1723 le désigne pour reconstruire la ville de Châteaudun après l'incendie qui la ravagea le 20 juin 1723. Au début du mois de décembre 1723 et après un séjour de 32 jours sur place, avec l'assistance de 4 dessinateurs, il présente à Louis XV et à son conseil le nouveau plan de la ville. Son beau-frère, Pierre-Charles Deslespine, collabore pendant dix ans à ces travaux.
Sources biographiques :
Michel Gallet, Les architectes parisiens du XVIIIe siècle , Paris, 1995, Mengès, p. 252.
Publications du savant :
Pas de publications connues
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 03/06/2013 - Dernière mise à jour le 19/06/2013