MENIER Emile Justin
18 mai 1826 à Paris - 17 février 1881 à Noisiel (Seine-et-Marne)
Société(s)

Biographie :
Industriel et homme politique.

Industriel, fils du fondateur de la chocolaterie Menier, dont il prend la direction en 1853. Membre de la Chambre de commerce de Paris.
Maire de Noisiel (Seine-et-Marne)(1871), où il crée une cité industrielle, et député de Seine-et-Marne (1876-1881). Républicain convaincu, Émile-Justin Menier défend la liberté de la presse. Dès 1875, il fonde une revue bimensuelle La Réforme économique. Il s’entoure de collaborateurs comme les écrivains Alphonse Daudet et Émile Zola ou Maurice Rouvier, futur président du Conseil. Il écrit de nombreux ouvrages politiques et économiques, notamment Des indemnités aux victimes de la guerre avec l’impôt simplifié en 1871 et Théorie et application de l’impôt sur le capital en 1874. Afin de diffuser plus largement ses idées, il achète en janvier 1876, Le Bien public, dont il décide de faire un grand quotidien de tendance radicale, Le Voltaire. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, à Paris.
Adresse: 37 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris (1875-1878) ; 6 rue d'Enghien, Paris (1880).
Sources biographiques :
Archives départementales de Seine-et-Marne, Dossier historique, Les Menier et la chocolaterie de Noisiel, en ligne sur http://archives.seine-et-marne.fr/library/Dossier_Menier.pdf_12221585196501.pdf (consulté le 19 juin 2013).
Publications du savant :
Très nombreuses publications sur http://catalogue.bnf.fr/servlet/ListeNotices?host=catalogue.
Rédacteur(s) de la notice : Christiane Demeulenaere-Douyère
Fiche créée le 20/06/2013 - Dernière mise à jour le 21/06/2013