RAPINE Henry Léon
25 mai 1853 à Vaudoy en Brie (Seine-et-Marne) - mars 1935
Société(s)

Biographie :
Architecte.

Promotion 1878 de l'École Nationale des Beaux-Arts. Élève de Laisné et Guadet.
Architecte diocésain à partir de 1887 : Perpignan, Quimper, Clermont-Ferrand, Le Puy, Bayonne
Architecte en chef des monuments historiques en 1897 : Dordogne, Lot-et-Garonne, Basses-Pyrénées, Landes + Seine-et-Marne en 1920.
Dirige les travaux de restauration de l'église Saint-Julien le Pauvre.
Supervise la construction des bâtiments des Dames Auxiliatrices au 18 rue Jean Baptiste de la Salle.
Construit la chapelle "L'Espérance" au 140 rue de Clignancourt
Prend sa retraite en 1915. Architecte en chef honoraire en 1926.
Membre de la Société historique du VIe arrondissement de 1898 à 1901
Adresses successives : 1886 218 Boulevard Raspail; 1890-1892 28 Boulevard Raspail; 1894-1910 : 11 Boulevard du Montparnasse
Sources biographiques :
Anne Dugast Dictionnaire par nom d'architecte des constructions à Paris aux XIXe et XXe siècles, Paris, Commission des travaux historiques, 2007, Tome IV, p.63 n° 4094
www.mediateque-patrimoine.culture.gouv.
Rédacteur(s) de la notice : Alexandre Thommes
Fiche créée le 16/07/2013 - Dernière mise à jour le 12/09/2013