HUBER François
2 juillet 1750 à Genève (Suisse) - 22 ocotbre 1831 à Lausanne (Suisse)
Société(s)
Membre correspondant, 1816-1831
Membre de l'Institut national, membre correspondant de la classe des sciences (section d'Anatomie et Zoologie), 1813-1816

Biographie :
Naturaliste français.- François Huber commence à souffrir à quinze ans des premiers signes d’une maladie qui le rendra complètement aveugle. C’est grâce à l’aide de sa femme, Marie Aimée Lullin, et de son domestique, François Burnens, qu’il pourra mener ses recherches sur les abeilles. Il est considéré comme l’un des premiers observateurs scientifiques de ces animaux. Il met en particulier au point une ruche munie de vitres afin de pouvoir l'observer.
Sources biographiques :
Franqueville, Institut de France, le premier siècle, t.2, n°264
Publications du savant :
-Nouvelles observations sur les abeilles..., Genève : Barde et Manget, 1792
-Mémoires sur l'influence de l'air et de diverses substances gazeuses dans la germination de différentes graines, par les Cns François Huber,... et Jean Senebier,..., Genève : J. J. Paschoud, an IX (1801)
Rédacteur(s) de la notice : Amélie Le Pendeven
Fiche créée le 28/07/2013 - Dernière mise à jour le 29/07/2013