LA BLETTERIE Jean-Philippe René de
25 février 1696 à Rennes (Ille-et-Vilaine) - 1er juin 1772 à Paris
Société(s)

Biographie :
La Bletterie (ou la Bléterie, parfois la Blétrie) entre jeune dans la congrégation de l'Oratoire et y devient professeur de rhétorique. Il compose d’abord de la poésie et une une tragédie de Thémistocle. C’est au sein de sa retraite, dans l’Oratoire Saint-Honoré, qu'il écrit la Vie de l’empereur Julien, Paris, 1755, réimprimée en 1716, avec des additions et corrections.
Il obtient ensuite une chaire d’éloquence au Collège royal et, en 1742, une place à l’Académie royale des inscriptions des belles-lettres.
Sources biographiques :
- L.-F. - Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne Académie des inscriptions et belles lettres, Paris, 1864, Gallica, Bibliothèque nationale de France, p. 53, 54, 131.
- Joseph-François Michaud, Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle, Paris, C. Desplaces, t. 4, 1854, p. 438.
Publications du savant :
- Vindicæ methodi Masclefianæ.
- Vie de l’empereur Julien, 1755.
- Histoire de Jovien, et traduction de quelques ouvrages de l’empereur Julien, 1748.
- Lettres au sujet de la relation du quiétisme, de M. Phelipeaux, 1753.
- Mœurs des Germains, 1755.
- Vie d’Agrícola, 1755.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 29/07/2013 - Dernière mise à jour le 29/07/2013