LE GENTIL DE LA GALAISIERE Guillaume Joseph Hyacinthe Jean Baptiste
12 septembre 1725 à Coutances (Maine-et-Loire) - 22 octobre 1792 à Paris
Société(s)
Membre (section astronomie), 1763-1792

Biographie :
Guillaume Le Gentil prévoyait d'entrer dans les ordres mais devint astronome. Il est adjoint astronome le 4 février 1753, associé géomètre le 9 janvier 1763, associé vétéran le 27 juin 1770, associé astronome le 28 février 1772, pensionnaire astronome surnuméraire le 4 mars 1782, pensionnaire de la Classe d'astronomie lors de la réorganisation du 23 avril 1785. C'était un astronome français dont le nom est resté célèbre pour la grande malchance dont il fut victime lors de ses tentatives infructueuses d'observer en 1761 puis 1769 le transit de Vénus, événement astronomique rare qui permettait de déterminer avec la plus grande précision possible pour l'époque la distance Terre-Soleil. Il découvrit ce qui est de nos jours connu comme les objets de Messier M32, M36 et M38, ainsi que la nébulosité dans M8, et il fut le premier à cataloguer la nébuleuse obscure dans la constellation du Cygne quelquefois connue comme Le Gentil 3. Cependant il est surtout célèbre pour le sort qui tomba sur lui quand il était en place pour observer le transit de Vénus en 1761 à Pondichéry, comptoir français en Inde. En 1763, il fut élu membre (section astronomie) de l'Académie royale des sciences.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 71, 198, 199, 208, 333.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Bruno Delmas
Fiche créée le 22/09/2013 - Dernière mise à jour le 26/09/2013