BAEYER Adolf von, Johann Friedrich Wihlem Adolf
31 octobre 1835 à Berlin (Allemagne) - 20 août 1917 à Starnberg (Allemagne)
Société(s)
correspondant 1886, membre associé étranger 1910-1917 (section de chimie ; élection annulée le 15 mars 1915)

Biographie :
Professeur de chimie.

- 1853-1855 Études de physique et de mathématiques à l'Université de Berlin. - 1856 Études au laboratoire Bunsen à Heidelberg. - 1857 Entre au laboratoire privé de Kékulé. - 1858 Docteur ès sciences. - 1859-1860 Travaille à Gand auprès d’Auguste Kékulé. - 1860-1872 Maître de conférences à l'Université de Berlin, puis professeur dans un institut technique. - 1866-1915 Professeur à l'Université de Munich, à la chaire de chimie organique de Justus von Liebig. - 1886 Correspondant de l'Académie des sciences (section de chimie). - 1905 Prix Nobel de chimie "en reconnaissance du mérite dont il a fait preuve dans le développement de la chimie organique et de la chimie industrielle par ses travaux sur les matières colorantes et les combinaisons hydroaromatiques".

- Membre de la Gesellschaft Deutscher Chemiker (Francfort)
- Membre de la Kaiserlische Akademie der Wissenschaften zu Berlin
- Commandeur de la Légion d'honneur
Sources biographiques :
- Le premier siècle de l'Institut de France, par le comte de Franqueville, Paris, 1895, t. II, p. 324
- "Adolf v. Baeyer", par G. Bugge, Prometheus 29, 1917
- Notice dans Les prix Nobel en 1905, Stockholm, 1906, p. 71-73
- Notice par R. A. Gienapp, in Dictionary of Scientific Biography (DSB), 1970-1980, 1, p. 389-391
- Notice dans I. Lévy, Le dictionnaire des prix Nobel, Sevran, 1996, p. 57
Publications du savant :
- Gesammelte Werke, 1950 (travaux sur les colorants de synthèse totale)
Ressources en ligne
Rédacteur(s) de la notice : Institut de France
Fiche créée le 30/09/2013 - Dernière mise à jour le 01/10/2013