VANDERMONDE Alexandre-Théophile
28 février 1735 à Paris - 1er janvier 1796
Société(s)
Membre géomètre, 1781-1793
Membre de la Classe des Sciences physiques et mathématiques (section des Arts mécaniques), 1795-1796

Biographie :
Il commence à faire des mathématiques en 1770. Son Mémoire sur la résolution des équations (1771), qui préfigure la théorie de Galois, porte sur les fonctions symétriques et la solution des polynômes cyclotomiques. Ces communications, présentées à l'Académie des sciences, constituent toute son œuvre mathématique. En 1781, il est élu membre de l'Académie royale des sciences. En janvier 1792, il devient membre de la Société patriotique du Luxembourg, créée par Jean-Nicolas Pache, avec Gaspard Monge, Jean Henri Hassenfratz et Jean-Baptiste Marie Meusnier de La Place.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 185, 188, 322.
- Gilbert Faccarello, Du Conservatoire à l'École Normale, Les cahiers d'histoire du CNAM, 2-3, 17-57, CNAM, Paris, 1993.
- Jacqueline Hecht, Un exemple de multidisciplinarité : Alexandre Vandermonde (1735-1796), Population, 4, 641-676, INED, Paris, 1971.
Publications du savant :
- Remarques sur des problèmes de situation (1771).
- Mémoire sur l'élimination (1772).
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 07/10/2013 - Dernière mise à jour le 07/10/2013