BOSSUT , Charles
1730 à Tartaras (Loire) - 14 janvier 1814
Société(s)
Membre géomètre, 1770-1793
Institut national, Membre de la Classe des Sciences physiques et mathématiques, 1795-1803, maintenu dans la même classe (section de Géométrie), 1803-1814

Biographie :
Après des études au collège des Jésuites de Lyon, il se consacra à la recherche scientifique et collabora à l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. Il obtint de bonne heure par ses travaux la protection de Alexis Claude Clairaut, de d'Alembert et de Charles Etienne Louis Camus. Il fut, par l'influence de ce dernier, nommé professeur à l'École royale du génie de Mézières en 1752, puis le remplaça comme examinateur des élèves du génie (1768), ce qui le fixa à Paris; il perdit cette place à la Révolution française, mais devint sous l'Empire, à l'initiative de Gaspard Monge, son ancien élève à Mézières, examinateur permanent de l'École polytechnique jusqu'en 1808. Il fut également inspecteur général des machines et ouvrages hydrauliques des bâtiments du Roi et professeur royal d'hydrodynamique. Il fut élu membre de l'Académie royale des sciences (1770), et fut également correspondant des Académies de Berlin et de Bologne, et membre honoraire de l'Académie de Saint Pétersbourg (1778).
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 84, 231, 319, 326.
- Antoine Picon, L'invention de l'ingénieur moderne, (1992), Pr. de l'École des Ponts & Chaussées.
Publications du savant :
- Traité élémentaire d'hydrodynamique, (1771).
- Traité élémentaire de mécanique statique, (1772).
- Cours de mathématiques,(1781).
- Histoire générale des mathématiques, 1810.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 07/10/2013 - Dernière mise à jour le 07/10/2013