DARCET Jean
7 septembre 1724 à Douazit (Landes) - 13 février 1801 à Paris
Société(s)
membre associé en décembre 1787 jusqu'à la dissolution de la Société en 1793
Membre naturaliste, 1784-1793
Institut nationalmembre de la classe des sciences physiques et mathématiques (section d'histoire naturelle et de minéralogie) 1795-1802.

Biographie :
Chimiste.

Il est d’abord précepteur des fils de Montesquieu, dont il sera l’ami jusqu’à sa mort. Il est reçu médecin en 1762, puis, s’étant lié d’amitié avec Guillaume-François Rouelle, il étudie la chimie. En 1774, il est nommé professeur de chimie et d'histoire naturelle au Collège de France, puis directeur de la manufacture de Sèvres, et inspecteur des monnaies. En 1784, il est élu membre de l’Académie royale des sciences où il remplace Pierre Joseph Macquer. On lui doit l’art de fabriquer la porcelaine, que jusqu’alors on importait, l’extraction de la gélatine des os, une contribution, en tant que contrôleur des travaux de Nicolas Leblanc, à la fabrication de la soude à partir du sel marin, l’invention de l’alliage fusible qui porte son nom, et de nombreuses analyses chimiques. Il est nommé au Sénat conservateur le 4 nîvose an VIII, représentant avec d’autres (Gaspard Monge ) la composante savante de cette assemblée.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 63, 236, 309, 312, 326.
- Son éloge a été prononcé par Cuvier, dans la séance de l'Institut du 5 janvier 1802.
- Franqueville, Institut de France, le premier siècle, t.1, n°11.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Bruno Delmas
Fiche créée le 29/10/2013 - Dernière mise à jour le 30/10/2013