GUA DE MALVES , Jean-Paul de
1712 à Carcassonne (Aude) - 2 juin 1786 à Paris (Haute-Savoie)
Société(s)
Membre adjoint géomètre 1741, membre naturaliste 1785-1786

Biographie :
Savant français, initiateur de l’Encyclopédie. En 1741, il se fit connaître par l’ouvrage intitulé Usages de l’Analyse de Descartes, traité de la théorie des courbes algébriques, entrepris par le seul motif de prouver que non seulement on pouvait, dans cette théorie, se passer du calcul différentiel, mais y employer même avec plus d’avantage les méthodes de Descartes où se trouvent des théories simples et générales, présentées d’une manière nouvelle, presque toujours étendues ou perfectionnées et rendues plus intéressantes par des rapprochements singuliers et inattendus. Le 18 mars 1741, il fut reçu comme adjoint géomètre à l’Académie royale des sciences. Il présenta dans le même temps à cette Académie des recherches sur la géométrie des solides renfermant plusieurs propositions nouvelles et remarquables par l’élégance de leur énoncé ou la difficulté de les démontrer. Ces recherches, alors restées manuscrites, forment la plus grande partie des mémoires que de Gua publia vers la fin de sa vie.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 278.
- Nicolas de Condorcet, "Éloge de M. l’abbé de Gua", dans Œuvres de Condorcet, Firmin Didot frères, 1847-1849, Paris, p. 241-258.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 29/10/2013 - Dernière mise à jour le 30/10/2013