MAUREAU Pierre Denis
14 juin 1753 à Rochefort (Charente-Maritime) - XIXe siècle à ?
Société(s)
Elu membre résident le 31 juillet 1812 ; démission le 9 juillet 1822

Biographie :
Magistrat.

Fils de Charles Maureau, receveur de l'amirauté et des droits d'octroi et patrimoniaux de Rochefort, et d'Angélique Françoise Faurès.
Juge, président du tribunal de première instance de Rochefort entre 1812 et 1824 ; prend sa retraite en juillet 1814.
En juillet 1814, il figure sur la liste des membres de la Société de littérature, sciences et arts de Rochefort sollicitant la décoration du lys, adressée au duc d'Angoulême.
Contributions à la Société de littérature, sciences et arts de Rochefort :
31 juillet 1812 : Hommage aux réunions académiques, discours de réception,
janvier-février 1814 : Rapport sur le travail de Thomas, Notice sur l'exercice de la justice,
février 1815 : Examen d'une margelle de puits pouvant être un fragment de colonne antique selon Chailly, professeur de dessin.
février 1817 : Rapport sur le travail de Destravault, ancien magistrat, Le Diadème des loix,
12 juillet 1822 : Sur un coquillage rare, le Nautile.
Sources biographiques :
Archives de la Société de littérature, sciences et arts de Rochefort (Société de géographie de Rochefort)
Etat civil de Rochefort.
Rédacteur(s) de la notice : Jean-Pierre Dinand
Fiche créée le 01/11/2013 - Dernière mise à jour le 01/11/2013