MARSILI, alias MARSIGLI , Luigi Ferdinando
10 juillet 1658 à Bologne (Italie) - 1er novembre 1730 à Bologne (Italie)
Société(s)
Membre associé étranger, 1715-1730

Biographie :
Scientifique et militaire italien de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle, qui fut tout à la fois géographe, naturaliste, géologue et botaniste. À partir de 1679, il combat, d'abord pour le compte de la République de Venise, puis pour celui de Léopold Ier de Habsbourg (1640-1705), les Turcs qui menacent d'envahir la Hongrie. Capturé en 1683 et réduit en esclavage, il est relâché un an plus tard après le versement d'une rançon. À son retour, il est chargé de l'organisation des frontières entre la République de Venise, l'empire ottoman et le Saint-Empire romain germanique. Durant la guerre de la succession d'Espagne, il assiste le commandant de la forteresse de Brisach, le comte d'Arco qui se rend en 1703 et est décapité. En 1712, il présente sa collection au sénat de Bologne, avant d'ouvrir son Institut des sciences et des arts, au palazzo Poggi, (probablement en 1715). Six professeurs sont chargés des différents domaines de l'Institut auquel sera plus tard ajoutée une imprimerie capable de réaliser des documents en latin, en grec, en hébreu et en arabe. Celle-ci est gérée par des Dominicains. En 1714, il fut élu membre associé étranger de l'Académie royale des sciences.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 47, 170, 171.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 00/00/0000 - Dernière mise à jour le 06/11/2013