MOIVRE Abraham de
26 mai 1667 à Vitry-le-François (Marne) - 27 novembre 1754 à Londres (Angleterre)
Société(s)
Membre associé étranger, 1754

Biographie :
Mathématicien français. Né d'un père médecin, Abraham de Moivre vint au jour dans une famille protestante aisée. Il fut élevé à l'école catholique des frères chrétiens de Vitry. À l'âge de onze ans, ses parents l'envoyèrent à l'académie protestante de Sedan, où il étudia le grec sous la férule de Du Rondel. En dépit de l'édit de Nantes, l'académie protestante de Sedan fut supprimée en 1682 et de Moivre fut contraint d'étudier la logique à Saumur jusqu'en 1684. En 1692, De Moivre rencontra Halley, assistant de la Royal Society de Londres et peu après Newton, avec qui il se lia d'amitié. À la suite de quoi, De Moivre se livra entièrement à la théorie des fluxions. En 1697, il fut élu membre de la Royal Society. En 1710, De Moivre fut choisi par la Royal Society pour trancher les querelles entre Newton et Leibniz. La fin de sa vie se passa en publications. Le 27 juin 1754, il est élu membre étranger de l'Académie royale des sciences de Paris. Il meurt le 27 novembre de la même année.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 86, 87.
- John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Abraham de Moivre », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 05/11/2013 - Dernière mise à jour le 07/11/2013