PRIESTLEY Joseph
13 mars 1733 à Fieldhead (Angleterre) - 6 février 1804 à Northumberland (Etats-Unis)
Société(s)
Membre associé étranger, 1784-1793
associé étranger de la 1ère classe de l'institut national 1802.

Biographie :
Théologien, pasteur dissident, philosophe naturel, pédagogue et théoricien de la politique britannique qui publia plus de cent cinquante ouvrages. Connu pour ses travaux de chimiste et de physicien, on lui attribue généralement la découverte de l'oxygène qu'il a isolé dans son état gazeux. C'est en 1774 que Priestley produisit pour la première fois de l'oxygène. Cependant, en tant que partisan de la théorie phlogistique, il nomma ce nouveau gaz, l'air "déphlogistiqué", et ne se rendit pas compte de l'importance de sa découverte. Carl Wilhelm Scheele, lui aussi partisan de la phlogistique, revendiqua la découverte de l'"oxygène", mais c'est le chimiste français Antoine Lavoisier, père de la chimie moderne et démystificateur de la théorie phlogistique, qui identifia et donna à l'oxygène son nom. Il fut élu membre associé étranger de l'Académie royale des sciences en 1784 et associé étranger de la 1ère classe de l'institut national 25 mai 1802.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 127, 128, 238, 239, 240.
- Maurice Crossland, The British Journal for the History of Science, vol. 20, Londres, British Society for the History of Science, 1987.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Bruno Delmas
Fiche créée le 06/11/2013 - Dernière mise à jour le 07/11/2013