RENAU, alias RENAU D'ELISAGARAY Bernard dit alias Eliçagaray, dit le Petit Renau, le chevalier Renau
2 février 1652 à Béarn - 30 septembre 1719
Société(s)
Membre honoraire, 1699-1719

Biographie :
Ingénieur et officier de marine. Au début de sa carrière il participe à l'implantation de l'arsenal de Rochefort et à la construction du "Soleil-Royal" fleuron de la marine de Louis XIV.
Travaillant dans un chantier de constructions navales il imagine une "machine pour tracer les gabarits des vaisseaux". Les résultats furent concluants cependant les charpentiers n'utilisent pas la méthode proposée car jugée difficile à mettre en œuvre. En 1681 "Petit Renau", surnommé ainsi à cause de sa petite taille, se trouve au Havre et à Dunkerque où il imagine un nouveau type d'armement placé sur des galiotes hollandaises (batteries de mortiers pour lancer les bombes). Les premières galiotes à bombes sont lancées en 1682 et participent au bombardement d' Alger en août de la même année puis à celui de Gênes en 1684. En 1691 Renau d'Elissagaray est nommé capitaine de vaisseau et inspecteur général de la Marine, il participa aux sièges de Mons et de Namur. Il est envoyé à Saint-Malo pour y réparer les vaisseaux connaissant des avaries après la bataille de Barfleur. En 1694 il œuvre aux constructions navales à Brest. Conseiller de la Marine, il fut élu membre honoraire de l'Académie royale des sciences, premier titutlaire nommé par Louis XIV le 28 janvier 1699.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 82, 83, 93.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Bruno Delmas
Fiche créée le 07/11/2013 - Dernière mise à jour le 07/11/2013