LE TELLIER François-César
1_ février 1718 à Paris - 7 juillet 1781
Société(s)
Membre honoraire, 1765-1781

Biographie :
Militaire et scientifique français, arrière-petit-fils du ministre François Michel Le Tellier, marquis de Louvois, Courtanvaux, dont l’éducation avait été très négligée, fit, en 1733, sa première campagne, à l’âge de quinze ans, comme aide de camp du maréchal de Noailles, son oncle. Nommé colonel en 1740, il servit à la tête du régiment royal pendant les campagnes de Bohême et de Bavière. Son expérience personnelle l’ayant instruit des désavantages d’une éducation négligée, celle de son fils, le marquis de Montmirail fut très soignée. Joignant, au goût des sciences que lui avait donné, comme à son père, la nature, l’habitude du travail et une sorte de répugnance pour le monde, Montmirail occupait une place d’honoraire à l’Académie. Lorsque l’Académie perdit Montmirail, elle crut devoir lui choisir son père pour successeur et offrit à Courtanvaux, moins une place d’académicien, qu’une association avec les hommes qui avaient le mieux connu son fils, et qui l’avaient le plus estimé. Courtanvaux reçut avec reconnaissance cette marque d’estime de l’Académie qu’il avait longtemps désirée, mais que le sort lui donnait après la perte de son fils.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 35, 209.
- Condorcet, « Éloge du marquis de Courtanvaux », Mémoires de l’Académie des Sciences, année 1781.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Bruno Delmas
Fiche créée le 13/11/2013 - Dernière mise à jour le 13/11/2013