COLLIN, dit COLLIN d’HARLEVILLE Jean, François
30 mai 1755 à Mévoisins (Eure-et-Loir) - 24 février 1806 à Paris
Société(s)
Institut national, membre de la Classe de Littérature et Beaux-Arts (section de Poésie), 1795-1803, puis membre de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises, 1803-1806

Biographie :
Auteur dramatique.
Après des débuts difficile, il acquit une certaine notoriété avec l'Inconstant, joué à la Comédie française en 1786.
Sources biographiques :
Charles de Franqueville, Le Premier Siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, p. 121.
Eloge par M. le comte Daru, dans la séance de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises du 13 août 1806.
Publications du savant :
Melpomène et Thalie, poème, 1799. — Pièces de vers lues à l'Institut, 1799.
Théâtre. — L'inconstant, 1786. — L'optimiste, 1788. — Les châteaux en Espagne, 1789. — Malice pour malice. Le vieux célibataire. Les riches. La défense de la petite ville. Les deux voisins. Le casque et les colombes, 1793. — Rose et Picard, 1794. — Les artistes, 1797. — Les mœurs du jour, 1800. — M. de Crae, 1803. — Il veut tout faire. Le vieillard et les jeunes gens, 1804. — Les querelles de deux frères, 1808.
Ses œuvres ont été publiées, sous le titre de : Théâtre et poésies fugitives, 4 vol. Paris, 1805.
Rédacteur(s) de la notice : Nicolas Hossard
Fiche créée le 26/12/2013 - Dernière mise à jour le 26/12/2013