LEGOUVÉ Gabriel, Marie, Jean, Baptiste
23 juin 1764 à Paris - 1 septembre 1812 à (Montmartre) Paris
Société(s)
Institut national, membre de la Classe de Littérature et Beaux-Arts (section de Poésie), 1799-1803, puis membre de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises, 1803-1812

Biographie :
Poëte français.
Fils de Jean-Baptiste Legouvé, avocat et littérateur.
1796. Associé non résidant de l'Institut. — 1806. Professeur suppléant de poésie latine au Collège de France.
Sources biographiques :
Charles de Franqueville, Le Premier Siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, p. 132.
Eloge par M. A. Duval, dans la séance de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises du 15 avril 1813
Publications du savant :
Élégies : la sépulture, les souvenirs, la mélancolie, 1798 à 1800. — Le mérite des femmes, in-12, 1800.
Théâtre. Polyxène, 1784. — Essai de deux amis, 1786. — La mort d’Abel, 1792. — Épicaris et Néron, 1793. Quintus Fabius. Laurence, 1795 — Etéocle, 1800. — Christophe Morin, 1801. — La mort de Henri IV, 1806. — M. de Bièvre, 1806. — Œuvres publiées, en 1826, par MM. Bouilly et Ch. Malo, en 3 vol. (I : Théâtre; II : Poèmes, discours et nouvelles; III : L'Enéide sauvée, Polixène, Laurence et Orzano). — Extraits du cours de poésie latine. Le XVIIe siècle, poème.
Rédacteur(s) de la notice : Nicolas Hossard, Bruno Delmas
Fiche créée le 27/12/2013 - Dernière mise à jour le 27/12/2013