GALLICE Louis Henri Marcel
26 février 1854 à Epernay (Marne) - 31 décembre 1930 à Lorient (Morbihan)
Société(s)

Biographie :
Industriel.

Neveu de Charles Perrier, maire d'Epernay (Marne), il lui succède comme président de la prestigieuse Maison Perrier-Jouët d’Epernay. Il est surtout l’un des principaux pionniers de l’Association Viticole Champenoise (AVC). Dès 1898, celle-ci fédère les efforts des plus grandes Maisons pour inciter et aider les viticulteurs à lutter contre le phylloxera, qui depuis 1890 se propageait en Champagne. En 1907, il achète un journal local « Le Vigneron champenois » pour l’offrir à l’AVC. Il se retire des affaires en 1928.
"Très "bel homme", grand et fort sans excès, toujours impeccablement tenu, portant forte moustache blonde à la Gauloise, les cheveux soigneusement tondus, l’œil bleu améthyste, souvent brillant d’ironie. Il était assez impressionnant ». Il est grand amateur de chasse à courre et d'équitation et bibliophile.
Adresses : 9 rue Boissy d'Anglas, Paris (1907-1924) et 13 rue du Commerce, Épernay (Marne) (1924).
Sources biographiques :
Notice d'autorité du Catalogue général de la BnF.
Publications du savant :
Les meuttes et veneries de Jean de Ligniville, chevalier, comte de Bey / introduction et notes (avec Ernest Jullien), Paris : D. Morgand, 1892, 2 vol.
L'art d'archerie, publié avec notes, d'après un manuscrit du XVe siècle, Paris : impr. de P. Renouard, 1901.
Rédacteur(s) de la notice : Christiane Demeulenaere-Douyère
Fiche créée le 29/12/2013 - Dernière mise à jour le 31/05/2014