AIGNAN , Étienne
9 avril 1773 à Beaugency-sur-Loire (Loiret) - 21 juin 1824 à Paris
Société(s)
Membre, 1816-1824
Membre de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises, 1814-1816

Biographie :
Littérateur français.

1805. Aide des cérémonies, secrétaire à l’introduction des Ambassadeurs. Il succéda à bernardin de Saint-Pierre à l'Académie.
Sources biographiques :
Charles de Franqueville, Le Premier Siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, p. 173.
Son éloge a été prononcé par A. Soumet, dans la séance de l’Académie française du 25 novembre 1824.
Publications du savant :
Aux mânes des victimes d’Orléans, 1795. — Abrégé du voyage de S. Mungo-Park en Afrique, in-12, 1798. — De la justice et de la police, 1817. — L’état des protestants en France depuis le XVIème siècle, 1818. — Des coups d’Etat dans la monarchie constitutionnelle, 1819. — Histoire du jury, 1822. — Bibliothèque étrangère d’histoire et de littérature, 3 vol., 1823-28. — Extrait des Mémoires relatifs à l’histoire de France depuis 1707, 2 vol., 1825.

Théâtre. — La mort de Louis XVI, 1793. — Le connétable de Clisson, 1802. — Arthur de Bretagne. Polyxène, 1804. — Nephtali, 1806. — Brunehaut, 1810.

Traduction en vers: L’Iliade et l’Odyssée. — Traductions en prose : L’essai sur la critique de Pope et le vicaire de Wakefield.
Rédacteur(s) de la notice : Nicolas Hossard
Fiche créée le 31/12/2013 - Dernière mise à jour le 31/12/2013