BAOUR LORMIAN Pierre, Marie, François, Louis
24 mars 1770 à Toulouse (Haute-Garonne) - 18 décembre 1854 à Batignolles
Société(s)
Membre, 1816-1854
Membre de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises, 1815-1816

Biographie :
poëte et auteur dramatique.

Fils d'un imprimeur libraire, il commença à se faire connaître par des satires contre l'Athénée de Toulouse. En 1795 il publie une médiocre traduction de "La Jérusalem délivrée" du Tasse, puis après son "Hommage aux armées" en 1797, il se rendit à Paris où il continua ses épigrammes contre Chénier et Lebrun. En 1806, il se tourna vers le théâtre où il eut plus de succès.
Sources biographiques :
Charles de Franqueville, Le Premier Siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, p. 175.
Son éloge a été prononcé par F. Ponsard, dans la séance de l’Académie française du 4 décembre 1856.
Publications du savant :
Contes d’un philosophe grec, 2 vol. in-12, 1822.

Poésies : Les trois mots (satires-poésies). Calédoniennes, 1799. — Le rétablissement du culte, 1802. — Recueil de poésies diverses, 1803. — Les fêtes de l’hymen, 1810. — L’Atlantide, 1812. — Les veillées poétiques et morales, in-12, 1819. — Le retour à la religion. Le classique et le romantique (satires), in-8, 1825. — Rustan. Les trente-huit songes. Hommages poétiques, S. d.

Théâtre : Omasis, 1807. — Mahomet II, 1811. — La Jérusalem délivrée, 1813. — L’oriflamme. Alexandre à Babylone, 1814.
Rédacteur(s) de la notice : Nicolas Hossard, Bruno Delmas
Fiche créée le 31/12/2013 - Dernière mise à jour le 31/12/2013