GILBRIN Henri
24 juin 1859 à Metz (Moselle) - 5 février 1940 à Scy-Chazelle (Moselle)
Société(s)

Biographie :
Magistrat.

Docteur en droit. Substitut du procureur général (1917), conseiller à la Cour d'appel de Paris (1918), vice-président (1924), puis président (1925) de chambre ; il meurt président honoraire.
Inspecteur général de la justice en Alsace-Lorraine (1918).
Membre de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France (1933-1940).
Sources biographiques :
Notice d'autorité du Catalogue général de la BnF.
Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile de France, années 1940-1941, p. 11.
Publications du savant :
Faculté de droit de Paris. De la procédure devant les "Quaestiones perpetuae", en droit romain. De la condition juridique des Alsaciens-Lorrains, en droit français. Thèse pour le doctorat, Paris : A. Rousseau, 1884.
Traité pratique de l'extradition : suivi des instructions ministérielles, des conventions d'extradition et des déclarations de réciprocité actuellement en vigueur (avec Eugène Bomboy), Paris : L. Larose et Forcel, 1886.
De la création d'un casier général pour la recherche et la surveillance des malfaiteurs, Mantes : impr. de Beaumont frères, (1894).
Rédacteur(s) de la notice : Christiane Demeulenaere-Douyère
Fiche créée le 13/01/2014 - Dernière mise à jour le 12/10/2014