CARLEMAN Tage Gillis Torsten
8 juillet 1892 à Visseltofta (Suède) - 11 janvier 1949 à Djursholm (Suède)
Société(s)
correspondant 1946-1949 (section de géométrie)

Biographie :
Professeur de mathématiques.

- Fait ses études à l'Université d'Uppsala, et complète sa formation à Zurich, Göttingen, Cambridge et à Paris. - Professeur de mathématiques à l'Université de Stockholm. - Directeur de l'Institut Mittag-Leffler.

- Membre de la Société mathématique d'Uppsala, de l'Académie royale suédoise des sciences (1926)
- Officier de la Légion d'honneur

Principaux travaux : Sur la théorie des fonctions. Étudie les problèmes de la mécanique et de la physique mathématique, les équations intégrales singulières (application aux équations différentielles de la dynamique). L'équation de Schrödinger (qui le ramène à l'équation intégrale singulière de Weyl), la répartition asymptotique des valeurs propres pour certaines équations intégrales (donne la première expression asymptotique des fonctions propres des membranes vibrantes et de divers équations aux dérivées partielles). L'intégrale et la transformation de Fourier.

Il laisse son nom à une inégalité démontrée en 1923
Sources biographiques :
- "Notice nécrologique sur T. Carleman", par G. Julia, in Comptes rendus de l'Académie des sciences (CRAS) 228, 1949, p. 29
Publications du savant :
- Sur les Equations intégrales singulières à noyau réel et symétrique, 1923
- Les Fonctions quasi analytiques. Leçons professées au Collège de France, 1926
- Édition complete des articles de Torsten Carleman, Institut Mittag-Leffler, 1960

- Editeur des Acta Mathematica
Rédacteur(s) de la notice : Institut de France
Fiche créée le 20/02/2014 - Dernière mise à jour le 20/02/2014