TREMEAUD Claude
26 septembre 1777 à Charolles (Saône-et-Loire) - 5 août 1852 à Cuiseaux (Saône-et-Loire)
Société(s)
membre résidant (1826-1849), trésorier (1834-1839) puis correspondant (résidant à Cuiseaux) en 1849

Biographie :
Conservateur des Hypothèques puis inspecteur des Domaines et de l’Enregistrement

Directeur de l’Enregistrement et des Domaines, mis en retraite pour cause de maladie le 28 juin 1841.
Fils de François Tremeaud, avocat, et de Louise Rey de Morande (parrain : Claude TREMEAUD ; marraine : Anne TREMEAU, frère et sœur).
Epoux de Marie-Anne Uny, née à Perpignan (Pyrénées orientales) le 5 août 1792, demeurant à Besançon (Doubs), fille de Jean-François, chef de bataillon demeurant à Mantoue (Italie) et de Marie Balme, il est de ce fait au cœur d'un petit réseau bonapartiste formé à Saint-Amour et Cuiseaux (Saône-et-Loire) par les familles Bisson, Fornier, Tremeau, Uny et Cousança (Jean-François UNY, chef de bataillon et père de l’épouse de Claude TREMEAU, se trouve à Mantoue en 1811 avec le Général BISSON (Baptiste-Pierre-François) (1767-1811). Un Jean-François UNY propriétaire, 50 ans, est témoin du mariage d’Amélie BISSON avec Bernard FORNIER le 3 septembre 1816 à Cuiseaux. Ernest COUSANÇA (membre de la SEJ) est cité comme témoin du décès de Bernard FORNIER le 15 avril 1882 à Saint-Amour).

Il a assuré les fonctions de trésorier de la Société pendant quelques années.
Sources biographiques :
Désiré MONNIER, Annales contemporaines, Annuaire du Jura pour 1844, p. 221.
Travaux de la Société d'émulation du Jura, 1829, p. 33.
Publications du savant :
On ne lui connait aucune publication.
Collections :
En 1829, il communique à la Société trois médailles trouvées sur le site de la ville d'Antre (Villars-d'Héria (Jura).
Rédacteur(s) de la notice : Jean-Michel Bonjean, Jean-Daniel Michel
Fiche créée le 02/10/2014 - Dernière mise à jour le 02/09/2015