RAGMEY Ernest Gustave Charles
7 juin 1820 à Le Touvet (Isère) - 27 mai 1878 à Saint-Seine l'abbaye (Côte-d'Or)
Société(s)
membre résidant au chef-lieu (1863-1872)

Signature :
Base de données Leonore
Biographie :
Docteur en médecine.
Issu d’une famille implantée à Lons depuis plusieurs générations, petit-fils du notaire Claude Etienne Ragmey, maire de Lons-le-Saunier en 1793-1794. fils de Claude Joseph Ragmey (1775-1838) et d’Elisa Andru (1795-1823), il est aussi le neveu du conventionnel Pierre Louis Ragmey (1762-1837). Il naît chez sa mère au Touvet et sa famille se fait des plus discrètes dans la ville de Lons entre 1795 et 1848.
Etabli à Lons en avril 1848, second adjoint au maire en septembre 1848 puis premier adjoint (1853), il est maire de la ville (27 octobre 1859-septembre 1870). Il est médecin de la prison et médecin en chef de l'hôpital (1856-59 et 1870-78), dont il a été membre du conseil d'administration de 1870 à 1878. Il est conseiller d'arrondissement (1865-1870).
Il a épousé Wilhemine Jeanne Sidonie Guye le 13 janvier 1851 à Autun, dont deux filles.
Il est l'oncle de Marie Elisabeth Ragmey épouse Boussy (cf. fiche à ce nom).
A Lons, il habite place d'Armes, dans l'ancien hôtel de Lezay-Marnésia.
Il meurt à l'établissement hydrothérapique de Saint-Seine-l'abbaye (Côte d'or).
Chevalier de la Légion d'honneur (11 août 1864).
Sources biographiques :
Archives nationales, base de données Leonore, LH/185.
Max ROCHE et Michel VERNUS, Dictionnaire biographique du département du Jura, Lons-le-Saunier, Arts et littérature, 1996, p. 433-434.
Publications du savant :
De la hernie inguinale, thèse pour le doctorat en médecine soutenue en 1846 devant la Faculté de Paris.
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot, Jean-Michel Bonjean, Marie-France Romand
Fiche créée le 11/10/2014 - Dernière mise à jour le 11/10/2016