MIGNIEN Louis Joseph
13 novembre 1823 à Calais - 5 février 1871 à Thouaré-sur-Loire
Société(s)
Contributeur (à partir de 1850)

Biographie :
Ouvrier mécanicien dans des usines à sucre (sucrerie d’Haussy à Artres dans le Nord, Usine Parejo à Cuba, Usine Zevallos en Guadeloupe...)

Maire de Thouaré-sur-Loire d’octobre 1870 à février 1871 (4 mois).

Admission à la Société positiviste : 9 mai 1848.
Il est l’un des premiers prolétaires à adhérer à la SP. Proche de Fabien Magnin (1810-1884) avec qui il a travaillé.

Marié (on trouve la signature « Veuve Mignien » dans les correspondances entretenues après la mort de son mari avec Magnin, sans indication de prénom).
Un fils, Frédéric Mignien qui continue à correspondre avec Fabien Magnin.

Domiciles : Valenciennes (Nord), Usine Parejo (île de Cuba), Usine Zevallos Le Moule (Guadeloupe), Thouaré-sur-Loire (Loire Inférieure).
Sources biographiques :
Archives – La Maison d'Auguste Comte, Correspondance de Mme Veuve Mignien : 14 lett., période 1870, cote CORR. MIG

Mary Pickering, Auguste Comte. An Intellectual Biography, vol.II, Cambridge, Cambridge University Press, 2009.
Rédacteur(s) de la notice : Diane Dosso
Fiche créée le 00/00/0000 - Dernière mise à jour le 16/12/2014