GARNIER Jean Baptiste Etienne
21 novembre 1756 à Paris - 24 octobre 1817 à Versailles (Yvelines)
Société(s)

Signature :
Leonore
Biographie :
Fils de Louis Etienne Garnier, avocat au Parlement et filleul de l'imprimeur-libraire Jean-Baptiste Garnier
Ancien député à la Constituante, commissaire du gouvernement auprès de l'administration centrale de la Seine, il est nommé le 2 mars 1800 préfet du département de Jemmapes où il restera jusqu'en 1805. Il est chef du bureau de l'Instruction publique au Ministère de l'Intérieur en 1807.
Procureur général à la Cour des comptes en 1814. Rallié à la première Restauration, il prend parti pour Napoléon et est élu député de la Seine pendant les Cent jours. il est maintenu dans ses fonctions à la Cour des comptes mais mis à la retraite en 1816.
Chevalier de la Légion d'honneur en 1804, Officier de la Légion d'honneur le 17 octobre 1814
Comme son collègue préfet de Liège, il a aidé à la renaissance des Sociétés d'émulation en Hainaut.
Sources biographiques :
Liste de l'Académie celtique, 1807.
Leonore, dos. LH/1077/49
P. RAXHON, " Le rôle des préfets dans les départements réunis ", dans Intendants et préfets dans le Nord-Pas-de-Calais (XVIIe - XXe siècle), études réunies par A. LOTTIN, A. CREPIN, J.-M. GUISLIN, Arras, Artois Presses Université, 2002, coll. Histoire, p. 139-159.
Rédacteur(s) de la notice : Nicole Lemaitre
Fiche créée le 26/12/2014 - Dernière mise à jour le 31/12/2014