DEVAUX François Auguste
25 décembre 1825 à Bonnal-sur-l’Ognon (à la forge) (Haute-Saône) - 12 mai 1879 à Lons-le-Saunier (Jura)
Société(s)
membre résidant dans le chef-lieu depuis 1863-1877

Biographie :
Négociant en vins
Fils de Claude Joseph Devaux (1795-1843) et de Josephte Françoise Ducray. Claude Joseph Devaux est commis à la forge. Les liens familiaux avec les Devaux de Pont-du-Navoy, autre lieu pourvu d’une forge, semblent attesté par la naissance de son frère Jules Devaux (cf. fiche à ce nom) à Pont-du-Navoy.
Epoux de Marie Augusta Herbin (1839-1895)
A la mort de son père, sa mère Josephte Devaux, née Ducray, avait repris de façon énergique la maison de vins de Champagne fondée par son mari à Epernay. A la mort d’Auguste, qui résidait « aux Rochettes » à Lons, sa veuve Augusta Herbin reprend de façon tout aussi énergique l’entreprise familiale installée, à Lons-le-Saunier dans la maison de famille des Rochettes et dans d’importantes caves (sous l’immeuble et au-delà de la propriété, actuelle chambre d’agriculture). L’entreprise connaît un grand succès sous le nom de Veuve A. Devaux.

La bru de François Auguste, madame veuve Charles-Auguste Devaux née Hussenot, leur succèdera à partir de 1903.
Sources biographiques :
Listes de la Société et état civil.
Publications du savant :
Pas de publication connue
Rédacteur(s) de la notice : jean-Michel Bonjean
Fiche créée le 08/05/2015 - Dernière mise à jour le 17/05/2015