MOREL Charles Jean Baptiste
15 mai 1772 à Arinthod (Jura) - 19 octobre 1844 à Arinthod (Jura)
Société(s)
membre résidant dans le département (1833-1843) (section d’agriculture)

Biographie :
Avocat ; Juge de paix
Fils de René Morel, avocat (1734-1814), il épouse la fille du notaire Perrot qui fut un temps maire d’Arinthod. Il devient propriétaire du domaine et du château de Mantry (Jura) en 1821.
Riche notable du canton d’Arinthod, il en présida, un temps, l’administration municipale.
Il fut juge de paix à Arinthod : nommé le 24 novembre 1803, il est révoqué en mai 1816 et à nouveau nommé dans cette fonction le 6 décembre 1830. Il meurt en fonction.
En 1813, il appartient à la loge "La Parfaite Egalité" (Grand Orient de Lons) dans le grade d'apprenti et comme membre non résidant dans le canton.
Il est le père de Gustave Morel (cf. fiche à ce nom)
Société(s)
Société d'émulation du Jura : membre résidant dans le département (1833-1843) (section d’agriculture)






Sources biographiques :
J. M. Bonjean, « Trois générations de notables à Arinthod : les Morel (1770-1870) », Travaux de la Société d’émulation du Jura 1979-80, pp. 211-224.
Max Roche, Michel Vernus, Dictionnaire biographique du département du Jura, Lons-le-Saunier, 1996, p. 374.
Jean-Claude Farcy, Annuaire rétrospectif de la magistrature, XIXe-XXe siècles, en ligne
Publications du savant :
Pas de publication connue.
Rédacteur(s) de la notice : Jean Michel Bonjean
Fiche créée le 22/06/2015 - Dernière mise à jour le 01/04/2017
© copyright CTHS-La France savante.