HEIBERG Johan Ludwig
27 novembre 1854 à Aalborg, Danemark - 4 janvier 1928 à Copenhague, Danemark
Société(s)
correspondant étranger 1919-1928

Biographie :
HELLÉNISTE [philologie, histoire des sciences (mathématiques, astronomie, médecine et alchimie)].

Carrière : – Docteur en philologie. – Directeur de collège à Copenhague. – 1896-1924. Professeur en philologie classique et archéologie à l'Université de Copenhague. – 1924. Professeur émérite de l'Université de Copenhague. – 1924. Enseignement du grec au collège de Copenhague, dont il avait été le directeur au début de sa carrière.

Officier de la Légion d’honneur

Nommé, le 12 décembre 1919, correspondant étranger de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, à la place d'Henri PIRENNE.

Sources biographiques :
– "Éloge funèbre de J. L. Heiberg", par G. Glotz, CRAI, 1928, p. 15-18.
– Bibliografi over J. L. Heibergs Skrifter, par E. Spang-Hanssen, 1929.
Publications du savant :
– 1891. Apollonii Pergaei quae Graece exstant (édition).
– 1898. Claudii Ptolemaei Opera quae exstant omnia (édition)
– 1904. Mathematisches zu Aristoteles.
– 1909. Geometrical Solutions derived from Mechanics (découverte et traduction).
– 1910. Archimedis Opera omnia (édition).
– 1912. Mémoires scientifiques (publication).
– 1924. Catalogue des manuscrits alchimiques grecs (publication).
– 1927. Theodosius Tripolites Sphaerica.
Rédacteur(s) de la notice : Hervé Danesi
Fiche créée le 08/08/2015 - Dernière mise à jour le 08/08/2015