DAILLE Jean Louis, Jean Claude Louis
15 décembre 1794 à Saint-Germain-les- Arlay (Platenay) (Jura) - 26 février 1866 à Arlay (Jura)
Société(s)
membre résidant dans le département (1863-1866)

Signature :
Biographie :
Docteur en médecine
Fils de François Joseph Daille et de Philiberte Remonay, cultivateurs à Platenay.
Bachelier ès-lettres, un temps chirurgien militaire, il soutient sa thèse de docteur en médecine devant la Faculté de Paris en août 1818 avec comme sujet : Essai sur les maladies simulées.
Médecin à Arlay, il a épousé Virginie Jeanne Appoline Lhomme originaire de Ruffey-sur-Seille, née le 24 ventôse an 7, décédée du choléra le 4 septembre 1854.
Elle était nièce du général Lecourbe.
Le Dr Daille participe activement à la publication par E. Bousson de Mairet de l’Eloge du général Lecourbe dont il achète 15 exemplaires en 1858. Il résidait à son décès, rue basse du Bourg à Arlay.

Sources biographiques :
Mémoires de la Société d’émulation du Jura 1866, p. XX.
Archives privées Lhomme
Publications du savant :
Essai sur les maladies simulées. Dissertation médico-légale. Didot jeune, Paris, 1818
Collections :
Musée des Beaux-Arts de Lons-le-Saunier: « M. Daille a laissé un cabinet composé d’objets d’histoire naturelle et des monuments archéologiques sur le pays, qui ont une valeur incontestable et méritent certainement d’être classés sous les vitrines du musée de Lons-le-Saunier ». Zephyrin Robert a fait un choix et acquis ceux des objets qu’il jugeait les plus intéressants, essentiellement ceux dont il connaissait l’origine et il en a dressé la liste.
Rédacteur(s) de la notice : Jean Michel Bonjean
Fiche créée le 13/10/2015 - Dernière mise à jour le 17/10/2015