CAMBON Jules Martin
5 avril 1845 à Paris - 19 septembre 1935 à Vevey (Suisse)
Société(s)
membre (40e fauteuil) 1918-1935.

Biographie :
Diplomate, haut-fonctionnaire et avocat.

Carrière : - 1866. Avocat. - 1866. Secrétaire de la Conférence des Avocats. - 1871. Auditeur à la Commission provisoire chargée de remplacer le Conseil d’État. - 1874. Attaché à la Direction générale des Affaires civiles de l’Algérie. - 1878. Préfet de Constantine. - 1879. Secrétaire général de la Préfecture de Police à Paris. - 1882. Préfet du Nord. - 1887. Préfet du Rhône. - 1891. Gouverneur général de l’Algérie. - 1897. Ambassadeur de France aux États-Unis. - 1898. Chargé par l’Espagne de négocier les préliminaires de paix avec les États-Unis. - 1902. Ambassadeur de France en Espagne. - 1907. Ambassadeur de France en Allemagne. - 1914. Conseiller diplomatique auprès du gouvernement. - 1915. Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères. - 1919-1922. Président de la Conférence des Ambassadeurs.

Grand-Croix de la Légion d’Honneur

Élu, le 16 mai 1918, membre de l’Académie française, au fauteuil de Francis CHARMES (40e fauteuil).
Sources biographiques :
- “Discours prononcés pour la réception de M. Lucien Lacaze, élu en remplacement de M. Cambon“, Publications de l’Institut de France, 1937, n° 27, 25 p.
- Jules Cambon par l’un des siens, par G. Tabouis, 1938.
- L’oeuvre de Jules Cambon, par Guyot, s. d.
Publications du savant :
- 1903. France and the United States : essays and adresses.
- 1918. Le gouvernement général de l’Algérie (1891-1897).
- 1926. Le diplomate.
- Collaboration à la Revue des Deux Mondes
Rédacteur(s) de la notice : Institut de France
Fiche créée le 28/11/2015 - Dernière mise à jour le 28/11/2015