HERMANT Antoine Joseph Abel
3 février 1862 à Paris - 29 septembre 1950 à Chantilly (Oise)
Société(s)
membre (23e fauteuil)1927-1944. Cesse d’appartenir à l’Académie française en exécution de l’article 21 de l’ordonnance du 26 décembre 1944.

Biographie :
Romancier, essayiste et journaliste. Formation : - 1880. École Normale Supérieure (démissionnaire en 1881). - 1945. Condamné à la réclusion à perpétuité et à la dégradation nationale pour faits de collaboration. - 1948. Bénéficie... (lire la suite...)
Sources biographiques :
- Abel Hermant, son œuvre, par R. Peltier, 1924.
- Essai sur Abel Hermant, par A. Thérive, 1926.
- “Discours de la réception de M. Abel Hermant, élu en remplacement de M. René Boylesve ; discours de M. Henri-Robert“, Publications de l’Institut de France, 1928, n° 2, 26 p. (remplacé de son vivant, il n’a pas eu droit à l’éloge de son successeur, É. Gilson).
- “A propos du centenaire d’Abel Hermant”, par S. Arbelot, Écrits de Paris 212, 1963, p. 85-96.
Publications du savant :
- 1883. les mépris. - 1884. Monsieur Rabosson. - 1885. La mission de Cruchod. - 1887. Le cavalier Miserey. - 1888. Nathalie Madoré. - 1889. La surintendante. - 1890. Amour de tête. - 1890. Cœurs à part. - 1891. Serge. - 1892.... (lire la suite...)
Rédacteur(s) de la notice : Institut de France
Fiche créée le 16/12/2015 - Dernière mise à jour le 16/12/2015