CATHERINE Louis Henri
27 juin 1875 à Lisieux (Calvados) - 25 septembre 1928 à Marseille (Bouches-du-Rhône)
Société(s)
membre correspondant en 3e section, fondateur de l'Académie des sciences coloniales en 1922.

Biographie :
Ingénieur des travaux publics.

Il s'engage volontairement pendant quatre ans au 24e Régiment de Dragons en 1893.

Tour à tour ingénieur de travaux à Hanoï (Vietnam) entre 1900 et 1906, Scutari (Turquie), Pétrograd (Russie), Djibouti, Bonn (Allemagne), Paris et Grenade (Espagne) entre 1913 et 1914, il construit notamment en Espagne le chemin de fer français, tout en luttant dans la province d'Andalousie contre les menées des allemands. Il occupe également le poste de chef de service des travaux municipaux à Marrakech (Maroc) entre 1916 et 1918. Détaché au Service des améliorations agricoles entre 1918 et 1920, il est mis en disponibilité en tant qu'ingénieur de la Compagnie du nord pour la reconstruction des ouvrages d'art détruits par l'ennemi. Il assure la fonction d'ingénieur en hydraulique à Casablanca (Maroc) entre 1921 et 1926.

Ingénieur conseil des Docks Silos du Maroc, il est par ailleurs membre des Ingénieurs civils de France, de la Société des ingénieurs coloniaux, de l'École des travaux publics et de la Société de géographie du Maroc.

Officier d'Académie en 1922, de l'Ordre du Ouissam Alaouite en 1918, de l'ordre du Nicham Iftikhar en 1921, il est titulaire de la Médaille d'honneur des Affaires étrangères.

Louis Henri Catherine est membre correspondant fondateur de l'Académie des sciences coloniales en 1922.
Sources biographiques :
Académie des sciences d'outre-mer
Rédacteur(s) de la notice : Bruno Delmas
Fiche créée le 27/04/2016 - Dernière mise à jour le 27/04/2016