CANDACE Gratien
18 décembre 1873 à Baillif (Guadeloupe) - 11 avril 1953 à Nogen- le-Rei (Eure-et-Loir)
Société(s)
membre titulaire fondateur de la 4e section de l'Académie des sciences coloniales en 1922.

Biographie :
Professeur d'université. Homme politique.

Licencié ès sciences naturelles et professeur à la faculté de Toulouse, il remplit également la fonction de rédacteur au journal La Justice, et en tant que disciple de Jaurès, il entre au Parlement en 1912 comme député de Basse-Terre (Guadeloupe). Il est constamment réélu jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Rapporteur général de la commission supérieure des prisonniers de guerre entre 1915 et 1919, il est aussi nommé membre de la commission du traité de paix et fait partie des commissions des finances, du commerce, de la marine militaire, et des affaires étrangères. Il s'occupe principalement de la mise en valeur des colonies et du développement de la marine marchande. Il participe à la mise en place d'une proposition de loi importante sur la création de zones franches dans les ports maritimes et fluviaux.

Il est l'un des fondateurs de l'Institut colonial français et préside à l'Union coloniale la section des colonies françaises de l'Amérique et du Pacifique.

Sous-secrétaire d'état aux colonies entre 1932 et 1933, il reste pendant de longues années l'un des vice-présidents de la Chambre des députés.

Grand croix de l'Ordre royal du Cambodge et grand officier de l'Ordre mérite et honneur d'Haïti, il préside par ailleurs la section des transports maritimes au Conseil supérieur des colonies.

Gratien Candace est membre titulaire fondateur de l'Académie des sciences coloniales en 1922.
Sources biographiques :
Académie des sciences d'outre-mer.
Rédacteur(s) de la notice : Bruno Delmas
Fiche créée le 13/05/2016 - Dernière mise à jour le 13/05/2016