RITTI Jean Marie Paul
Maison d'Auguste Comte
??-??-1851 - 27 avril 1940
Société(s)
Membre (à partir de 1922)
Contributeur (à partir de 1873)

Signature :
Archives Maison d'Auguste Comte
Biographie :
Employé à la Société des dépôts et comptes courants puis Libraire et éditeur.
Origines alsaciennes. Frère du médecin Antoine Ritti. Auditeur du Cours de P. Laffitte salle Gerson. Contributeur au subside positiviste. Adhère au Groupe d’Action positiviste fondé en 1893. Se veut le continuateur de Comte sur la question de la primauté du sentiment, en faisant de celui-ci le moteur de l’évolution historique à la place de l’intellect. Fonde une librairie et devient l’éditeur attitré du positivisme. Proche de l’Action française sans qu’il en ait été un membre actif. Compte rendu de l’ouvrage de son ami L. de Montesquiou, Système politique d’Auguste Comte, dans la revue L’Action Française (1907). Membre de l’exécution testamentaire d’A. Comte à partir de 1922.

Subside positiviste : contributeur (1873)
Exécution testamentaire d’Auguste Comte : Membre (1922)

Domiciles :
10, rue du Moulin Vert (Paris), 76, avenue du Maine (Paris), Hôtel Notre-Dame, Aux Trois-Epis (Alsace)
Sources biographiques :
Archives Maison d’Auguste Comte (CORR. RIT – 125 lettres)
Publications du savant :
Une conversion, Roman social, Paris, Crès, 1886
Quelques vues théoriques sur la sympathie, Paris, P. Ritti, 1899
Les diverses phases de la sentimentalité, Paris, Siège de l’Exécution testamentaire d’A. Comte, 1902
De la méthode sentimentale, Paris, P. Ritti, 1904
De l’intelligence d’après la méthode sentimentale, Paris, Nouvelle librairie nationale, 1909
Rédacteur(s) de la notice : David Labreure
Fiche créée le 02/06/2016 - Dernière mise à jour le 02/06/2016