TINAYRE Jean Amable Abel
29 janvier 1866 à Paris - 3 décembre 1902 à Madagascar
Société(s)
Contributeur (1891)

Biographie :
Exploitant minier à Madagascar.
L’un des fils de Victoire Tinayre. S’engage dans l’armée en 1889 et parcourt le monde. Découvre l’Algérie en 1890. Reste en poste quelques mois avant de se joindre à des campagnes militaires diverses en Afrique. Correspondant, en parallèle, pour le journal Le Monde Illustré Rapatrié en France, il fut très vite attiré par une vie d’aventures, et se lança dans l’exploitation d’une mine d’or à Madagascar en 1895. Il baptisa sa mine « Victoire Guerrier » du nom de jeune fille de sa mère et fit construire deux villages de mineurs qui, réunis, furent nommés « Tinayreville ». Malade, il décède précocement à l’âge de 36 ans. Ayant accumulé une petite fortune dans l’exploitation minière, il en fit bénéficier toute sa famille d’après son testament.

Subside positiviste: Contributeur (1891)
Sources biographiques :
Claude Schkolnyk, Victoire Tinayre (1831-1895). Du socialiste utopique au positivisme prolétaire, Paris, L'Harmattan, 1997.

Jean-Claude Wartelle, L'héritage d'Auguste Comte. Histoire de l' "église positiviste" (1849-1946), Paris, L'Harmattan, 2001.
Publications du savant :
Pas de publication connue.
Rédacteur(s) de la notice : David Labreure
Fiche créée le 28/06/2016 - Dernière mise à jour le 28/06/2016