GARDIEN Pierre, Etienne
13 février 1905 à Dole (Jura) - 2 avril 1985 à Limoges
Société(s)
membre correspondant (1934-1939)

Biographie :
Médecin psychiâtre
Né à Dole le 13 février 1905, fils aîné de Emile Marie Joseph Gardien, professeur de musique (cf. fiche à ce nom) et de Marie Adrienne Marthe Vernier, Pierre Gardien étudie la médecine et se spécialise en psychiâtrie. Après son internat à l’hospice de Saint-Ylie (Jura), il est admis en 1936 pour un emploi de médecin dans les hôpitaux publics d’aliénés en même temps que sa collègue et conjointe Minna Jourd’heuil, qu’il avait épousée en 1931. Le couple exerce d’abord à la maison de santé Saint-Joseph de Cluny à Limoux (Aude), puis intègre en 1943 l’Hôpital psychiatrique de Naugeat à Limoges. Il est décédé dans cette ville en 1985.
Pierre Gardien avait adhéré comme membre correspondant à la Société d'émulation du Jura en 1934, en même temps que son frère Jacques Gardien, musicologue (cf. fiche à ce nom), y rejoignant ainsi leur père.
Liste des sociétés savantes
Société d’émulation du Jura : membre correspondant (1934-1939)
Sources biographiques :
Etat-civil, listes des membres de la Société d'émulation du Jura
Journal officiel, 11 avril1936
Délibérations du Conseil général de la Haute-Vienne, 1944
Publications du savant :
Essais de traitement de l'anxiété par la réflexothérapie nasale, 1934
Arthralgie et myalgies barbituriques, 6 nouvelles observations, 1934 en collaboration avec P. Castin
Rédacteur(s) de la notice : Vincent Claustre
Fiche créée le 24/03/2017 - Dernière mise à jour le 24/03/2017
© copyright CTHS-La France savante.