FLAMMARION Camille
26 février 1842 à Montigny-le-Roi (Haute-Marne) - 3 juin 1925 à Juvisy-sur-Orge (Essonne)
Société(s)
président du Comité de Paris et du département de la Seine (1909)

Biographie :
En 1858, il entre au Bureau des calculs de l'Observatoire de Paris, attiré par la perspective d'y découvrir les merveilles du ciel. Mais ce prestigieux établissement ne s'occupe que de mécanique céleste et nullement d'astrophysique. Flammarion, déçu, le quitte en 1852. Il va désormais se faire connaître par ses livres, ses conférences, collaborer à un grand nombre de revues et journaux, français ou étrangers, et participer activement au grand mouvement d'émancipation scientifique de la seconde moitié du XIXe siècle. En 1882, un admirateur lui fait don d'une belle propriété à Juvisy-sur-Orge, à 20km au sud de Paris.
Sources biographiques :
nombreux articles biographiques dans la collection de L'Astronomie et surtout, de Ph. de La Cotardière et P. Fuentes, Camille Flammarion, Ed. Flammarion, Paris, 1994.
Publications du savant :
La Pluralité des Mondes Habités., 1852
Les Merveilles Célestes, 1865
Dieu dans la Nature, 1867
L'Atmosphère, 1872
Les Terres du Ciel, 1877
Catalogue des Étoiles Doubles,  1878
Astronomie Populaire, 1879,
Les Étoiles 1881
Voyages Aériens1881
Rêves Étoilés, 1888
Uranie 1889
la Planète Mars(T.I 1882 - T.II 1909)
La Fin du Monde 1894)
Stella, 1897
Les Forces Naturelles Inconnues, 1907
Mémoires d'un Astronome, 1911)
La Mort et son Mystère (3 vol. 1920/1922).
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 25/09/2007 - Dernière mise à jour le 23/10/2009