SAINTE-BEUVE Charles Augustin de
23 décembre 1804 à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) - 13 octobre 1869 à Paris
Société(s)
membre résident
membre résident (1835-1852)

Biographie :
homme de lettres.

Quelque temps étudiant en médecine, il fut l'un des rédacteurs du Globe et donc un des promoteurs du romantisme libéral. Il a écrit :
des textes poétiques : Vie, poésies et pensées de Joseph Delorme (1829) ; Les Consolations (1830) ; Pensées d'août (1837) ;
et un roman autobiographique, Volupté, en 1834.
Sainte-Beuve a connu des déceptions liées à sa création littéraire et s'est orienté vers la critique. Il a été professeur de littérature à Lausanne (1837-1838) et à Paris et ses cours ont été rassemblés dans Port-Royal (1840-1859) qui est son œuvre capitale. Sainte-Beuve a écrit un bon nombre d'articles pour des journaux et des revues, et a tenté de constituer une « histoire naturelle littéraire » en étudiant les écrivains selon leur milieu biologique, historique et social. Il a voulu construire une histoire idéale de la littérature. Sainte-Beuve a aussi été professeur au Collège de France et à l'École normale et a été sénateur.
Il est couramment admis que Sainte-Beuve a bouleversé les méthodes de la critique littéraire : sa méthode était fondée sur l'étude de la biographie et des documents historiques liés à un auteur. C'est ainsi que la critique littéraire a été renouvelée.
Publications du savant :
Tableau de la poésie française au XVIe siècle , 1828
Portraits littéraires (1836-1839)
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 18/07/2006 - Dernière mise à jour le 23/06/2013