LEIRIS Michel
20 avril 1901 à Paris - 30 septembre 1990 à Saint-Hilaire (Essonne)
Société(s)

Biographie :
Michel Leiris est à la fois poète, ethnographe, critique d'art et essayiste. En 1929, il rompt avec le surréalisme et devient secrétaire de rédaction au sein de la revue Documents que dirige son ami Georges Bataille. Il y collaborera régulièrement de 1929 à 1930. C'est là qu'il rencontre Marcel Griaule qui lui propose de prendre part à l'une des plus grandes expéditions françaises d'ethnographie du XXe siècle: la mission Dakar-Djibouti (mai 1931-février 1933). Leiris va ainsi parcourir, pendant à peu près deux ans, l'Afrique de l'océan Atlantique jusqu'à la mer Rouge en tant que "secrétaire-archiviste" de la mission Dakar-Djibouti.
L'Afrique donnera à Leiris son premier livre important: L'Afrique Fantôme (1934); il lui doit également son métier d'ethnographe qu'il exerce jusqu'en 1971 au Musée de l'Homme. C'est de L'Afrique Fantôme que date la naissance de deux pratiques conjuguées en un seul et même livre: l'autobiographie et l'ethnographie.
Sources biographiques :
Michel Leiris, biographie d'Aliette Armel
Publications du savant :
- L'Afrique Fantôme, 1934
- L'Age d'Homme, 1939
- La Règle du Jeu, 1948-1976
cofondateur de la revue Les Temps modernes et, en 1945, de la revue Présence africaine.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 07/03/2008 - Dernière mise à jour le 03/04/2013