Biographie :
Historien français,
Auteur d'une thèse sur la vente des biens nationaux de "seconde origine" dans le district de Rouen, il contribue au développement de l'historiographie vers les questions sociales, par « l'étude des transferts socialement différentiels des plus-values produites à l’occasion de la grande mutation révolutionnaire », selon Claude Mazauric. Professeur d'histoire de la Révolution française à l'université de Rouen, il édite les cahiers de doléances du bailliage de Rouen puis de Gisors. Membre de la Société des Études robespierristes, il participe, en collaboration avec Albert Soboul et Jean Dautry, sous la direction de Georges Lefebvre, à l’édition des volumes consacrés aux discours dans les Œuvres de Maximilien Robespierre.
À partir de 1961, avec l’aide du préfet, Pierre Chaussade, l’appui de Jean Vidalenc, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Caen (puis de Rouen après sa création en 1965) et la collaboration active du nouveau directeur des archives de Seine-Maritime, François Burckard, il réunit les historiens de Rouen pour revitaliser le Comité départemental de Seine-Maritime d’histoire de la Révolution française, devenu en 1986 Comité régional de Haute-Normandie.
Sources biographiques :
Claude Mazauric, «Un hommage d’historiens de l’Université de Rouen à Marc Bouloiseau (1915-1998)», in Annales historiques de la Révolution française, Numéro 322
Publications du savant :
La République jacobine, 1972
Robespierre, Que-sais-je ?
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 05/09/2008 - Dernière mise à jour le 23/10/2009