VAYSON DE PRADENNE André
16 octobre 1888 à Paris - 17 décembre 1939 à Paris
Société(s)

Biographie :
Préhistorien français.
Ingénieur civil des mines en 1911, il devient professeur à l'École d'Anthropologie en 1932 puis est chargé du cours de Préhistoire exotique à l'Institut d'Ethnologie en 1936 et est nommé directeur du Laboratoire d'Anthropologie préhistorique à l'École des Hautes Études.
Il est connu également pour sa prise de position ferme contre l'authenticité des vestiges mis au jour à Glozel. Cette affaire le conduira à rédiger l'un de ses ouvrages majeurs, intitulé Les fraudes en archéologie préhistorique.
Sources biographiques :
Bulletin de la Société préhistorique française, t. XXXVI, n° 12, pp. 478-479.
« A. Vayson de Pradenne (nécrologie) », L'Anthropologie, t. 49 (1939-40), n° 6, pp. 771-77
S. Renault - (2004) « André Vayson de Pradenne (1888-1939) », Vaucluse préhistorique,
Publications du savant :
 La plus ancienne industrie de Saint-Acheul, 1920
L'étude des outillages en pierre, 1922
La question de la liberté des fouilles archéologiques, 1932
Les dénominations de l'outillage du Paléolithique inférieur, 1937
La Préhistoire, 1938
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 30/04/2009 - Dernière mise à jour le 23/10/2009