EDWARDS William Frédéric
1777 à Jamaïque - 23 juillet 1842 à Versailles (Yvelines)
Société(s)

Biographie :
D'abord conservateur de la bibliothèque publique de Bruges, il vient en 1808 faire ses études de médecine à Paris. Naturalisé français en 1828. Deux fois primé par l’Académie des sciences.
Ami de Stendhal et de Mérimée.
William Frederic était le frère de Henri-Milne Edwards dit Milne-Edwards (1800-1885),
Publications du savant :
Analyse succincte des principaux travaux de M. Edwards, docteur en médecine, sd
La chaleur animale , 1793
De l'influence des agens physiques sur la vie, 1824
Des caractères physiologiques des races humaines considérés dans leurs rapports avec l'histoire, 841
Recherches sur les langues celtiques, 1844 (publication posthume
Deuxième mémoire sur le caméléon minéral, par MM. Chevillot et Edwards, lu à l'Académie des sciences, le 15 juin 1818.., sd
 Mémoire de physiologie agricole sur la végétation des céréales sous de hautes températures, sd
Recherches expérimentales sur l'emploi de la gélatine comme substance alimentaire, par M. Edwards,... et B. de Balzac,.., 1883
Sur la respiration des plantes, par M. Edwards,... et M. Colin,., Extrait des "Mémoires de la Société des sciences naturelles de Seine-et-Oise". T. II
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 30/06/2009 - Dernière mise à jour le 29/04/2010