CROISZETIERE Gabriel Jacques Constantin
1752 à la Rochelle (Charente-Maritime) - 1810 à Rochefort (Charente-Maritime)
Société(s)
L'un des membres fondateurs en 1806, secrétaire général en 1807, président en 1810

Biographie :
Après des études de droit à Bordeaux, il devient avocat à La Rochelle en 1773 puis exerce à Rochefort où il s'établit à partir de 1781. Adepte des idées nouvelles, il adhère au régime issu de la Révolution ; il est arrêté pendant la Terreur et emprisonné à Brouage. Libéré sur intervention du représentant Léquinio, il est nommé administrateur du district puis juge au tribunal de district en 1793. Il est nommé procureur impérial au tribunal de première instance de Rochefort en 1800.
Il est désigné comme candidat au corps législatif en 1808.
Sources biographiques :
Archives de la Société de littérature, sciences et arts de Rochefort.
Publications du savant :
Nouveaux calculs sur la culture des vignes dans le pays d'Aunis, 1780.
Mémoire sur le code criminel, an VII (mémoire présenté au Conseil des Anciens)
Instruction sur les obligations des officiers de l'état civil ou analyse raisonnée des lois sur cette matière, 2e édition, Rochefort, Jousserant, 1809, 38 p.
Poésies morales et philosophiques, 1er volume, 1802.
A la Société de littérature, sciences et arts de Rochefort, il donne le 22 mars 1806 des contes en vers sur les moulins de l'arsenal de Rochefort, Les meuniers et le moulin à vent, et le 2 décembre 1806 un Discours sur les objectifs de la société .
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 15/09/2006 - Dernière mise à jour le 16/11/2012