132e congrès, Arles, 2007 - Images et imagerie - du 16 au 21 avril 2007


Colloques

Sous-thème : Pratiques administratives et documents figurés

Chapitre : Images et pouvoir sous l'Ancien Régime

Titre : Les sceaux des reines de France : instrument de pouvoir, instrument administratif

Les sceaux médiévaux représentent une source figurée encore assez peu exploitée, ce qui est surprenant vu l’abondance de la documentation existante (plusieurs millions d’empreintes). Si les reines de France ont très tôt eu un sceau, l’usage qu’elles en font semble assez marginal : au cours des XIIe et XIIIe siècles, le sceau de la reine est surtout un instrument administratif qui lui sert à valider les actes concernant son douaire. Lors de cette même période, on assiste d’ailleurs plutôt à une restriction des pouvoirs de la reine par rapport à l’époque carolingienne, et elle ne conserve guère qu’un rôle de représentation.
Par la suite cependant, la mise en place de tout un langage codé des images sigillaires permet à la reine d’utiliser son sceau, et l’image qu’il donne d’elle, comme un instrument de pouvoir propre à lui assurer une place de plus en plus prépondérante dans la vie politique du royaume.

--
Mme Marie-Adélaïde NIELEN, Conservateur chargé des collections sigillographiques du Centre historique des Archives nationales