135e congrès, Neuchâtel, 2010 - Paysages

jeudi 8 avril 2010 - 14:00


Thème 3 - Paysage identitaire, paysage patrimonial

Sous-thème : 3.2 - Paysage et identité

Chapitre : Paysage identitaire

Titre : La construction de paysages d'exception : naissance des premiers sites parisiens au début du XXe siècle

Président : SAY Hélène, directeur des Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

L’histoire de la sauvegarde du patrimoine parisien telle qu’elle se met en place à la fin du XIXe siècle montre que loin de se cantonner au bâti ancien pris dans sa dimension unitaire, elle a d’emblée intégré certains aspects du paysage urbain : ensembles ordonnancés, panoramas ou sites pittoresques. Cette communication propose de montrer comment des paysages qui figurent aujourd’hui parmi les plus symboliques de la capitale ont été défendus à ce moment-là, au nom de leur dimension historique mais aussi esthétique, des atteintes qui risquaient de les dénaturer. A partir de la notion de site urbain qui ne sera pourtant officialisée qu’en 1930, il s’agit donc de retracer la construction culturelle des premiers sites parisiens, comme la pointe de l’île de la Cité ou la butte Montmartre. La reconstitution de ce processus s’appuiera sur l’action déterminante des structures de sauvegarde locales, fondées à la fin du XIXe siècle : sociétés savantes (les Amis des monuments parisiens, les sociétés d’arrondissements, historiques et / ou archéologiques), associations (les Amis de Paris), ainsi que la Commission municipale du Vieux Paris. Au-delà de la préservation de lieux considérés comme constitutifs du patrimoine parisien, cette histoire de la naissance des premiers sites parisiens est celle d’un regard sur la ville, visant à préserver l’image de la capitale comme plus belle ville du monde.

--
Mme Ruth FIORI, Docteur en histoire de l'art