135e congrès, Neuchâtel, 2010 - Paysages


Thème 3 - Paysage identitaire, paysage patrimonial

Sous-thème : 3.2 - Paysage et identité

Chapitre : Paysage identitaire

Titre : Laides forêts ou belles forêts ? Patrimonialisation et enjeux paysagers dans la forêt des Landes de Gascogne

Conçue pour produire, la forêt des Landes de Gascogne est devenue le théâtre de représentations et de pratiques différenciées : on ne se contente plus d’exploiter la forêt, on l’habite, on la protège et on la valorise de plus en plus. Pourtant les paysages de cette forêt constituée à 90 % de futaies régulières de pins maritimes, sont souvent stigmatisés, notamment dans les discours scientifiques, pour leur monotonie et leur faible valeur esthétique. A travers un travail d’enquête et l’analyse de documents iconographiques, nous montrerons que cette apparente monotonie n’est en réalité pas contradictoire avec l’émergence de valeurs patrimoniales : la forêt apparaît désormais comme un paysage de qualité à protéger pour des raisons tout à la fois écologiques, esthétiques ou encore identitaires. Au point que par une sorte de synecdoque, le pin maritime devient l’emblème régional et que les pratiques sylvicoles, bien que très intensives, sont désormais contraintes d’intégrer des critères paysagers.

--
Mme Christine BOUISSET, Maître de conférences en géographie à l'université de Pau et des pays de l'Adour

--
Mme Aude POTTIER, Doctorante en géographie à l'université de Pau et des pays de l'Adour