136e congrès, Perpignan, 2011 - Faire la guerre, faire la paix

mardi 3 mai 2011 - 14:00


IV. Représenter la guerre et la paix : l'ordre symbolique

Sous-thème : IV.D. Commémorer et oublier la guerre en temps de paix

Chapitre : 3. Les monuments de la Grande Guerre

Titre : Le Livre d'or des morts pour la France : construction et usage d'un monument de papier

Président : LE GOFF Armelle, conservateur général aux Archives nationales, Paris

Le Livre d'or des morts pour la France, conçu en 1919 par le ministère des Pensions, constitue un monument à la guerre -ou à la paix- monument de papier, miroir des monuments de pierre, les monuments aux morts érigés dans chaque commune, ou presque, du territoire français. Cette entreprise visait en effet à constituer un ouvrage de prestige, fort de quinze volumes, édité en vingt exemplaires seulement, dont un déposé au Panthéon.
Si l'entreprise ne vit jamais son terme, les volumineuses traces matérielles qu'elle a laissées -six cents cartons d'archives comprenant environ 180 000 pages de listes nominatives par commune- amènent à s'interroger sur sa genèse, les étapes de sa mise en œuvre, tout au long des années 1920, l'implication d'acteurs aux stratégies divergentes (ministère et municipalités). On s'interrogera également sur le devenir du fonds d'archives, son histoire, ses usages contemporains au regard de la mémoire, encore vive, de la Première Guerre mondiale.

--
M. Damien RICHARD, Conservateur du patrimoine, Responsable du service des publics aux Archives nationales de Fontainebleau